was successfully added to your cart.

La vie serait Quantique!

Les révélations des physiciens sur l’ADN, la photosynthèse, les enzymes…

Les biologistes l’ont amplement démontré : la vie est un prodige de réactions chimiques. Mais pas seulement ! Car de récents travaux révèlent que le vivant tire aussi ses pouvoirs d’effets quantiques. Lesquels seraient même la clé de l’ADN ou de la photosynthèse. Jusqu’où la vie est-elle alors quantique ? La question est posée.

La vie ? Posez la question à un biologiste et il répondra que trois facultés au minimum sont nécessaires pour qu’elle advienne. Celle de pouvoir s’alimenter en énergie, celle de ne pas être inerte et, enfin, celle de se reproduire. Il dira aussi que ces trois piliers du vivant sont régis par des acteurs chimiques que lui et ses confrères ont, au fil des années, parfaitement identifiés : c’est la photosynthèse qui permet aux végétaux d’extraire l’énergie de la chaleur du soleil, ce sont les enzymes qui accélèrent les réactions au sein des cellules, et c’est la molécule d’ADN qui porte l’hérédité. Mais voilà : si vous poussez ce biologiste dans ses retranchements, il avouera que cette chimie du vivant ne parvient pas à élucider certains arcanes de la vie qui, malgré tous les efforts de la biologie moléculaire, continuent de demeurer inaccessibles.
À commencer par l’étonnante efficacité de la photosynthèse, qui voit les végétaux convertir en énergie quasiment 100 % de la chaleur du Soleil. Un rendement prodigieux… que les biologistes ne s’expliquent pas ! De même, ils butent sur l’ADN : d’où vient la remarquable stabilité de cette molécule qui se transmet de générations en générations ? Mystère. Quant à l’activité enzymatique, son efficacité au sein des cellules laisse, là aussi, les chercheurs en panne de réponses.
Certes, la chimie n’a pas dit son dernier mot. Mais peut-être ne lui appartient-il pas. Car il se pourrait que la vie ne soit pas purement chimique ! Depuis quelques années, en effet, une série d’indices montrent que certains processus naturels – et parmi les plus vitaux – ne sauraient être entièrement décrits sans faire appel à des lois radicalement différentes de celles utilisées en biologie. Des lois très étranges puisque ce sont celles qui régissent les propriétés des atomes et des particules élémentaires. En un mot, le vivant serait aussi quantique !

Lire Article